Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par Bushman » 15 Jan 2017, 10:34

Salut  :wave:

De retour d'une sortie ou les scies et haches se sont trouvés être des outils indispensables par -14°C et avec jusque 70 cm de neige, j'ai pu prendre toute la mesure de l'importance de la scie dans des conditions extrêmes de terrain et j'ai aujourd'hui une vision différente de celle que j'avais avant  :handgestures-thumbupright:

Comme beaucoup, j'ai pour habitude de partir avec une scie type "élagage" pliante, compacte et légère. Ce type de scie convenant très bien pour couper de quoi alimenter des petits feu ou mes réchauds à bois. Par contre, quand il faut couper plus sérieusement du bois par des conditions comme décrites ci-dessus, on est vite limité  :problem:

Lors de cette sortie nous avons eu affaire à des bois morts de sections entre 20 et 30 cm, et bien, heureusement que l'un des nôtres avait une scie à bûche pour faire le boulot, sinon, c'était impossible... sauf à la hache mais avec une dépense d'énergie par forcément bienvenue, nos calories étant bien utiles pour lutter contre le froid et progresser dans la poudreuse  :chores-chopwood: :eh:

Il en ressort, pour moi en tout cas, que je vais changer mon équipement pour mes sorties bushcraft et garder mes petites pliantes pour un usage plus orienté randonnée. L'investissement à venir sera sur ce type de scie avec une seconde lame de rechange donc :

Image
"Adoptes le rythme de la nature : son secret est la patience..."  Ralph Waldo Emerson
Avatar de l’utilisateur
Bushman
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5558
Inscription: Sep 2011
Localisation: Comminges, Haute-Garonne
Sexe: Masculin
Age: 41
Centres d’intérêt: Randonnée, bushcraft, observation.

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par batopirat » 23 Jan 2017, 22:18

Salut à tous,

il est vrai qu'une sortie récente, dans des conditions extrêmes nous a tous remis à notre place. C'est bien de goûter aux conditions extrêmes , c'est là que l'on découvre ses limites et celles de son matériel.

Lors de notre dernière sortie il neigeait , beaucoup, nous étions en massif montagneux, il faisait froid, très froid et, comble de malchance , c'était l'hiver!!!! :text-lol:
Bref, nous avions finalement plus de temps à passer près du feu, que de temps à récolter du bois.
En effet si l'on considère qu'il fait nuit à partir de 17 heures et que l'on se couche à 22heures , il nous faut 5 heures de bois de chauffe.... au moins....

Et pas du petit bois pour chauffer son café, sa gamelle, ses saucisses. Non , du vrai bois de chauffe pour un feu qui vous fera oublier les -14°celsius de température ambiante.

Et 5 heures de bois de chauffe, ça fait beaucoup de bois, énormément de bois et là, on n'est plus dans le Bushcraft on est dans le bûcheronnage. On n'est plus dans le plaisir, on est dans la nécessité.

Et là, nos scies pliantes , Bahco , Silkyboys, Gerber, nos hachettes, Wetterlings, Roselli font figures de jouets!!

Non là il faut du vrai, du lourd!

L'ami Manu s'était demandé s'il n'aurait mieux pas valu prendre la tronçonneuse ... perso j'ai regretté qu'il ne l'ai pas fait... :?
Franchement cette scie que tu présentes je l'ai dans mon garage , elle m'a manqué. Coté hache j'ai vraiment apprécie l'efficacité, la robustesse de la Fiskars de Manu
(encore lui, le bucheron grognon/fou).

C'est une des claques que j'ai prises ce weekend là;Mais là on a appris! :chores-chopwood:
Là où il ya une volonté, il ya un chemin.
Avatar de l’utilisateur
batopirat
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 556
Inscription: Sep 2012
Localisation: 59
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: rando sous toutes ses formes

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par singletrack68 » 24 Jan 2017, 01:31

Salut les aventuriers,
Effectivement c'etait le weekend a pas mettre les pieds dans les vosges.....
J'ai bien crapahutè toute l'apres midi à essayer de vous rejoindre alors qu'en temps normal il faud pas plus que 2h de marches.....
Là ou vous avez pas eu de chance,c'est sur le refuge ou apparement,il n'y avait pas de bois stockè au sec,d'habitude les bucherons fond des decoupes dans le coin et en laisse pour les refuges,
Il est vrai que ces bons vieux poeles chauffent bien mais consomment un max.....
A la prochaine sous de meilleures conditions
singletrack68
Curieux
Curieux
 
Messages: 8
Inscription: Jan 2017
Localisation: Mulhouse
Sexe: Masculin
Age: 41
Centres d’intérêt: Campement, Randonnee lacs

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par Bushman » 25 Jan 2017, 18:50

Ouaip, vraiment déçu de ne pas avoir pu te rencontrer, vivement qu'on remédie à ça :!:  ;)

Pour en revenir aux bois sur lequel les scies pliantes ont "buté", il faut reconnaître que le bois récupéré était comme les conditions : exceptionnel... et nous n'aurons pas de telles grumes à débiter à chaque fois  :chores-chopwood:

Par contre, même si je vais changer ma scie pour ce type de sortie, je reste dans l'idée qu'une hachette bien utilisée peut suffire à la compléter sur des bois de dimensions plus "banales".

Enfin, je suis assez content de mon idée de coin qui à fait ses preuves sur des billots récalcitrants :dance:
"Adoptes le rythme de la nature : son secret est la patience..."  Ralph Waldo Emerson
Avatar de l’utilisateur
Bushman
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5558
Inscription: Sep 2011
Localisation: Comminges, Haute-Garonne
Sexe: Masculin
Age: 41
Centres d’intérêt: Randonnée, bushcraft, observation.

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par Cayel » 13 Mar 2017, 19:55

Oui, vaut mieux du plus lourd, du plus adapté que du polyvalent léger ... en fonction de la situation ^^ (le choix se fait dans la circonstance)
Il ne serait pas sans avantage de mener une vie primitive et de frontière [...] quand ce ne serait que pour apprendre en quoi consiste le grossier nécessaire de la vie et quelles méthodes on a employé pour se le procurer;"

Walden, H.D. Thoreau
Avatar de l’utilisateur
Cayel
Cueilleur
Cueilleur
 
Messages: 237
Inscription: Fév 2016
Localisation: Nord de la France
Sexe: Masculin
Age: 42
Centres d’intérêt: Sortie Nature, secourisme, guitare, bricolage, lecture

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par batopirat » 14 Mar 2017, 10:03

Le terrain commande....toujours....
Là où il ya une volonté, il ya un chemin.
Avatar de l’utilisateur
batopirat
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 556
Inscription: Sep 2012
Localisation: 59
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: rando sous toutes ses formes

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par Bushman » 14 Mar 2017, 21:08

Prévoir du matos "collectif" pour des sorties de groupes serait une solution intéressante dans ce type de cas... 

Pour être plus précis, dans un groupe, je pense qu'en fonctions des spécialités ou des capacités de chacun, chaque membre d'un groupe devrait prévoir d'emporter un équipement qui pourra servir pour le collectif et qui lui semblerait le plus adéquat suite à un échange avec son groupe.

Dans tout groupe, pour une configuration idéale, on devrait trouver en plus des outils classiques :
  • une pelle légère (pliante ou fixe) fiable
  • une scie à bûche (lame de 50 à 65 cm) de qualité (gare aux fixations de lame qui ne tiennent pas...)
  • une grande hache (entre 65 et 80 cm) de qualité également

Ce n'est que mon avis mais, pour un campement efficace et agréable, c'est à mon avis un minimum si il est prévu de stationner plusieurs jours au même endroit dans la verte :chores-chopwood:
"Adoptes le rythme de la nature : son secret est la patience..."  Ralph Waldo Emerson
Avatar de l’utilisateur
Bushman
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5558
Inscription: Sep 2011
Localisation: Comminges, Haute-Garonne
Sexe: Masculin
Age: 41
Centres d’intérêt: Randonnée, bushcraft, observation.

Re: Réflexion et retex sur les scies

MessagePosté par Cayel » 14 Mar 2017, 22:17

Bushman62 a écrit:Prévoir du matos "collectif" pour des sorties de groupes serait une solution intéressante dans ce type de cas... 

Pour être plus précis, dans un groupe, je pense qu'en fonctions des spécialités ou des capacités de chacun, chaque membre d'un groupe devrait prévoir d'emporter un équipement qui pourra servir pour le collectif et qui lui semblerait le plus adéquat suite à un échange avec son groupe.

Dans tout groupe, pour une configuration idéale, on devrait trouver en plus des outils classiques :
  • une pelle légère (pliante ou fixe) fiable
  • une scie à bûche (lame de 50 à 65 cm) de qualité (gare aux fixations de lame qui ne tiennent pas...)
  • une grande hache (entre 65 et 80 cm) de qualité également

Ce n'est que mon avis mais, pour un campement efficace et agréable, c'est à mon avis un minimum si il est prévu de stationner plusieurs jours au même endroit dans la verte :chores-chopwood:


Oui, cela rejoint une mes réflexions : je n'emmène pas d'équipement spécialisé et efficace alors qu'en groupe, ce serait l'occasion de le faire. J'y ai pensé car je nous ai vu tous avec nos petites scies alors qu'une scie, ne serait-ce que delta, aurait permis à moindre effort de nous attaquer à des diamètres plus conséquent... Et cela permettrait aussi de se fixer des objectif plus ambitieux niveau construction. Je plussoie ^^
Il ne serait pas sans avantage de mener une vie primitive et de frontière [...] quand ce ne serait que pour apprendre en quoi consiste le grossier nécessaire de la vie et quelles méthodes on a employé pour se le procurer;"

Walden, H.D. Thoreau
Avatar de l’utilisateur
Cayel
Cueilleur
Cueilleur
 
Messages: 237
Inscription: Fév 2016
Localisation: Nord de la France
Sexe: Masculin
Age: 42
Centres d’intérêt: Sortie Nature, secourisme, guitare, bricolage, lecture


Retourner vers Outils natures divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron